L’achat responsable ou pas.

Catégorie : Non classé

Dans une monde en quête d’un meilleur avenir, l’acte d’achat est de plus en plus responsable pour les citoyens. La relation clientèle n’est plus juste un vocable employé seulement pas des professionnels du marketing et des conseillers clientèle. La relation clientèle prend un sens nouveau, dans les fait, les consommateurs expriment le besoin de mieux consommer en étant mieux informé. Ils ne souhaitent plus être des clients facilement influençables par la pub et encore moins se définir et s’identifier seulement par leur niveau de consommation de biens et de services. Cette tendance touche tout le monde, les individus veulent être plus responsable, faire ses courses devient une épreuve de civisme. Dans leurs relations marchandes, les individus nouent des liens de confiance et de respect réciproques avec les marchands. L’achat responsable réclame de l’ intelligence et du discernement. le client analyse en permanence les causes et les effets de ses actions économiques. Il va à la recherche des informations utiles, précisément celles qui lui permettront de prendre les bonnes décisions. En somme acheter, revient à trouver le bon produit qui sera le plus efficient pour lui et pour l’environnement. La relation clientèle est fondamentale dans le processus de prise de décision et le rôle du marchand est crucial car c’est auprès de lui que le client obtiendra toutes les informations. L’achat du bien est conditionné aux informations disponibles sur le bien. L’analyse des informations déclenchera ou non l’achat. Des informations claires, transparentes sur des produits en total respect avec l’environnement auront plus de chances de satisfaire les clients que des informations partielles sur des produits qui nuisent à l’environnement. C’est désormais sur ce principe de discernement que s’opère la distinction ente les clients responsables ou pas, les végétariens et les végans. L’Agir local et penser global est le devenu le paradigme dominant qui sert de boussole aux consommateurs qui veulent mieux vivre et mieux consommer pour être en bonne santé tout en préservant les équilibres naturels pour les futurs générations. Ce mouvement social et culturel est profond et il entraîne bon gré mal gré tous les acteurs de l’économie et à fortiori les petits producteurs qui vendent des produits et qui par nature portent des valeurs anti-gaspi et luttent à leur petit niveau contre la malbouffe.

Partager cet article

Maison Chamsi
Maison Chamsi